Denis Brihat : Portraitiste ès Oignons

24 min 10 - 2013

« Dans ce métier, on est tous des révélateurs. Alors on peut révéler les horreurs du monde et des guerres bien saignantes. Moi et d’autres aussi, on essaie de révéler la beauté des choses humbles. »

Fin des années 50, alors lauréat du prix Niépce et membre de l’agence Rapho aux côtés de Willy Ronis, Edouard Boubat et Robert Doisneau, Denis Brihat abandonne le photoreportage pour s’installer solitairement dans un cabanon en pierre sèche sur le plateau des Claparèdes dans le Luberon. Dès lors, il se consacre à la création de tableaux photographiques qui montrent l’harmonie du vivant, en développant ses clichés à l’aide d’anciennes techniques de coloration.

Venu à Brest à l’invitation du Centre Atlantique de la Photographie pour le vernissage de son exposition Denis BRIHAT - Photographies 1958-2012 (du 21 mars 2013 au 18 mai 2013 au Quartz), il rencontre Guy Bourreau pour un entretien qui en dit long sur le personnage, mais avant tout sur l’élégance des herbes folles, lichens, fleurs et autres oignons !



accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre