Antoinette [et François] Dilasser

3 fois plus ou moins 20 min - 2017

Le peintre François Dilasser, décédé en 2012, a vécu et travaillé à Lesneven dans le Nord-Finistère. C’est dans leur maison de Lesneven que son épouse Antoinette Dilasser nous a reçu à la fin décembre 2016 pour un portrait croisé d’elle-même et de celui qui a partagé sa vie durant plus de soixante ans. Dessinant depuis l’enfance, c’est à partir des années 1960 que François Dilasser a choisi de se consacrer entièrement à la peinture. Obtenant rapidement la reconnaissance de certains galeristes parisiens, les œuvres de François Dilasser ont fait l’objet de diverses expositions en France et à l’étranger et sont entrées dans les collections de plusieurs musées. Antoinette Dilasser n’a pas uniquement suivi ce cheminement artistique, elle l’a pleinement accompagné, notamment par ses écrits. Elle a en effet consacré plusieurs livres et de nombreux textes à l’œuvre de François Dilasser, en plus de ses autres ouvrages, souvent autobiographiques.

C’est à la découverte d’un dialogue permanent et stimulant entre cet homme et cette femme, entre la peinture et la littérature, entre le langage du trait et de la couleur et celui des mots que cet entretien nous convie.

Antoinette Dilasser lit, au début et la fin de cet entretien, des textes de François Dilasser extraits des ouvrages suivants :
- Charles Juliet, Chez François Dilasser, L’Échoppe, 1999.
- Antoinette Dilasser, D., Le temps qu’il fait, 2003.

Pour accompagner le son par l’image, voir le site Document d’artistes Bretagne qui présente certaines œuvres de François Dilasser.

1- Introduction : Lecture, Chez François Dilasser
2 - Trajectoires communes
3 - De la peinture
4 - De la littérature
5 - Conclusion et lecture de D.


accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre