• Claude Cahun, l’antimuse par Anne Egger

    54 min 23
    ×fermer

    Claude Cahun, l’antimuse par Anne Egger

    54 min 23 - 2015

    Qui était Claude Cahun, photographe et écrivain proche des surréalistes, née en 1894 à Nantes et morte dans l’oubli sur l’île de Jersey ? Anne Egger, historienne de l’art, est venue présentée à la Librairie Antinoë sa pointilleuse biographie de cette femme dont la force de vie, de création et de résistance s’est affirmée tout au long de son existence. Une rencontre animée par Jean-Luc Germain, journaliste, à l’occasion de la parution de l’ouvrage Claude Cahun, l’antimuse, aux éditions Les Hauts-Fonds.

  • Etat de l’urgence à la radio avec Fabienne Sintès et Philippe Antoine

    1 h 30
    ×fermer

    Etat de l’urgence à la radio avec Fabienne Sintès et Philippe Antoine

    1 h 30

    Comment diriger une rédaction au moment où l’actu s’accélère ? Comment réagir à l’urgence en étant sur le terrain au bon moment ? Quelles infos donner lorsque les sources se croisent, divergent, se contredisent ? À partir de leur récente expérience du 13 novembre 2015, Fabienne Sintès (France Info) et Philippe Antoine (RMC) reviennent sur les façons de traiter l’actu à chaud tout en gardant la tête froide. Ils nous plongent une heure durant dans le tumulte des rédactions, au moment de prendre des décisions et de faire, en somme, des choix radiophoniques et surtout éthiques.

    - Dans le cadre du 13e Festival Longueur d’ondes

  • Isabelle Elizéon : « Et tout d’un coup, on se dit on va déconstruire »

    21 min 49
    ×fermer

    Isabelle Elizéon : « Et tout d’un coup, on se dit on va déconstruire »

    Justine Okolodkoff

    21 min 49

    A l’occasion des représentations de la nouvelle pièce de la compagnie Lasko, XXY (Faire Etre Devenir) à La Maison du Théâtre, Oufipo rencontre la metteuse en scène, Isabelle Elizéon. Dans cette pièce qui mêle la danse, le théâtre et la performance, la compagnie fait et défait les corps pour questionner les normes du masculin et du féminin. Isabelle Elizéon revient sur le travail complexe et répété, nécessaire pour donner à voir une mémoire du corps, entre normes et transgressions.

  • Marcela Santander Corvalán : Les pieds sur terre

    13 min 52
    ×fermer

    Marcela Santander Corvalán : Les pieds sur terre

    Justine Okolodkoff

    13 min 52 - 2016

    Accroupie, au ras du sol, Marcela Santander Corvalán, recrée une danse oubliée, celle d’une danseuse disparue. Elle explore cette position atypique à la recherche d’une mémoire millénaire dont elle retrace pour nous le cheminement. Entre épopée, questionnement sur le corps et histoire d’une posture, Marcela Santander Corvalán donne à voir une œuvre d’une belle humilité dans Disparue.

    - Dans le cadre du festival DañsFabrik 2016



accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre